Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 01:22

Avant de mettre en forme le texte de Mohsin Mouedden, une petite introduction s’impose pour comprendre ce qui s’est passé le 7 février 2012 à l’Université Libre de Bruxelles (ULB). Caroline Fourest fut de passage à Bruxelles, et grâce à certaines personnes, elle a rentabilisé son week-end comme elle n’aurait pas pu rêver de le faire.

 

ULB-Fourest6.jpg ULB-Fourest


Des personnes bien intentionnées (notons que n’importe qui est à priori « bien intentionné ») ont décidé d’empêcher Caroline Fourest de s’exprimer. Certes Caroline Fourest a depuis quelques temps pris un rôle essentiel dans sa croisade contre l’Islam ; en dépit du mythique éparpillement « façon puzzle » par celui qui lui a permis d’être ce qu’elle est (à savoir un personnage public, spécialiste de l’extrémisme religieux, titre auto-revendiqué bien entendu), Caroline Fourest est sur tous les fronts. Chroniqueuse au Monde, elle est reçue dans tous les médias pour vendre sa soupe. On peut pousser la (mauvaise) plaisanterie jusqu’au bout depuis qu’elle est récemment devenue spécialiste de la Tunisie, plus précisément depuis la chute du dictateur Ben Ali – avant cela ne faisait pas partie de ses sujets (étrange n’est-ce pas…). Le parcours de Caroline Fourest montre bien pour qui elle travaille et pour quelle idéologie. Le personnage ne m’intéresse pas suffisamment que pour m’étendre à son sujet.

 

Le contexte : Caroline Fourest est invitée à l’Université Libre de Bruxelles pour débattre sur l’extrême-droite, sans contradicteurs (comme souvent), et puis sans avoir la moindre honte par rapport au fait que personne ne peut mieux nourrir l’extrême-droite – en particulier l’Islamophobie – que Caroline Fourest elle-même ! On peut comprendre que cela puisse exciter certaines susceptibilités, en particulier ceux qui se disent « les sans-voix »...

 

En résumé : des militants ont empêché la tenue du « débat ».

Ne voulant pas entrer dans la « polémique », pour éviter entre autres de faire davantage de publicité à Madame Fourest, qui – encore une fois – ne pouvait pas espérer mieux, je me suis contenté d’un laconique commentaire sur Facebook, qui était davantage une question.

 

ULB-Fourest-fb-comment.jpg

 

Ensuite, un des protagonistes, en l’occurrence un chercheur de l’Université Libre de Bruxelles, a réussi à être l’objet d’une procédure disciplinaire à son encontre. Ce qui bien entendu lui a valu un élan de soutien sur Facebook (entre autres). Caroline Fourest, quant à elle, pouvait crier à la censure (ce qui est quand même formidable) et lâcher des phrases choc du style : « nous ne cèderons pas ! »

Bref, des excités qui ont eu la chance de se rencontrer…

 

Avant de tomber sur l’excellent papier de Mohsin Mouedden, un Bruxellois actif dans le milieu associatif, j’ai publié le commentaire suivant :

 

ULB-Fourest-fb-comment2.jpg

 

Mohsin Mouedden n’a pas hésité à mettre les pieds dans le plat, et comme il allait vraiment dans le sens de ce que je pensais, je ne pouvais que relayer ce qu’il a écrit. Sortir de l’émotion pour agir efficacement, voilà en synthèse la pensée qui m’anime.

 

Pour être honnête, certains passages m’ont mis un peu mal à l’aise, car je sais que certains militants (ceux d’Égalité pour ne pas les citer) ont un très bon fond, ils ne sont de surcroît pas particulièrement polémistes (ce qui ne les empêche pas de militer pour les causes qui leur semblent justes), et encore moins violents. Les concernant Mohsin Mouedden n’a pas spécialement été très tendre… Chacun pourra juger si ses griefs à leur égard sont fondés ou pas.

Cela dit, la vie du militant n’est pas supposé espérer « de la tendresse », le petit papier de Mohsin Mouedden pourrait les aider à se remettre en question (éventuellement, car ils peuvent aussi ne pas en tenir compte et continuer à agir comme ils le font – et malheureusement leurs actions ne sont pas toujours productives, eu égards à cette récente affaire).

 

Certes, le courageux Mohsin Mouedden risque d’être perçu par certains comme « un traître faisant le jeu des racistes et des islamophobes » (j’essaie d’imaginer quel degré peut atteindre les susceptibilités lorsqu’elles ne sont pas canalisées par un minimum de raison), mais la vraie question ici est : qui réellement fait le jeu des racistes (des vrais racistes) et des islamophobes ?

 

Un des protagonistes n’en est malheureusement pas à son coup d’essai – (très) borderline antisémite, grossier et nerveux, la mémoire d’Internet ne plaide pas en sa faveur… pour la plus grande joie des militants sionistes ! – et je ne parle pas là d’Égalité qui sont humainement, du moins pour les militants que je connais, des personnes généreuses et très respectables.

Que chacun observe son niveau d’implication et surtout des répercussions de ses actions. Comme j’ai horreur de recevoir des leçons, je m’abstiens d’en donner. Néanmoins, – le feedback est probablement toujours intéressant à prendre – je me permets de constater que Caroline Fourest s’en sort magnifiquement bien, et cela c’est sûrement grâce à certains. Qu’ils l’acceptent ou pas, ce n’est pas mon problème. Il s’agit d’un simple constat qui veut dire pour faire court : tout ce qui brille n’est pas or, et les ennemis de mes ennemis ne sont pas toujours de bons compagnons dans un contexte de lutte commune. Surtout quand « la foule » peut être récupérée par un leader dont on peut s’interroger sur sa « stabilité émotionnelle ». C’est le danger de tous les mouvements par ailleurs.

 

 

ULB-chichah2.JPG
ULB-chichah.JPG

  ULB-Fourest-chichah-copie-1.JPG

 

Mes pensées vont en particulier chez des jeunes (et des moins jeunes) musulmans tentés de suivre l’impulsion de certains « leaders ». Il arrive que des personnes issues de la communauté « arabo-musulmane » (terme abstrait qui sociologiquement ne veut rien dire), sans être très religieux – ce qui n’est pas un problème en soi – tentent d’exploiter leur origine arabe (présumé de « culture musulmane ») – pour toucher une clientèle « arabo-musulmane » et de faire passer leur message (qui n’est au final que de l’ethno-gauchisme) au nom de l’Islam. Caroline Fourest exploitera les raccourcis qu’on lui offre…

 

« Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants. »

- Sourate 7 v199 -

 

« Sois modeste dans ta démarche, et baisse ta voix, car la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes. »

- Sourate 31 v19 -

 

 

 

« C'est le propre de la censure violente d'accréditer les opinions qu'elle attaque. »

- Voltaire -

 

 

De l’irresponsabilité d’un groupe de farfelus à la manipulation de Caroline Fourest

Ou comment faire le jeu de la laïcité radicale !

Par Mohsin Mouedden

 

C’est avec consternation que j’ai pris connaissance comme beaucoup de deux vidéos tournant sur facebook et youtube nous dévoilant une action d’un groupe radical, marginal qui avait pour but de censurer le débat de Caroline Fourest, hier soir à l’ULB pour ses combats islamophobes.

 

Mettons les choses au clair. Le groupe radical instrumentalisé semble-t-il par le chercheur Souhail Chichah qui n’est pas à sa première provocation et quelques membres du parti radical Egalité n’est aucunement une action défendant les intérêts de la communauté musulmane. Pire, cette action n’a qu’un objectif : « brasser du vent en vue des élections communales qui auront lieu en octobre 2012 ».

 

A l’appel du chercheur de l’ULB qui invitait ses émules sur Facebook à venir éructer les « burquas blabla », une dizaine de jeunes séduits et instrumentalisés ont dès lors pris le chemin de l’ULB pour en « découdre » avec le symbole de la laïcité radicale en France.

 

L’action menée est une aubaine pour celle qui pourra ainsi se faire passer pour une victime en rappelant qu’elle combat tous les intégrismes et l’extrême droite. A lire les tribunes offertes à cette dernière et notamment dans le Soir ou elle en profite pour faire un lien odieux entre l’intellectuel Tariq Ramadan, son ennemi de toujours et le groupe d’excités, qui ainsi devient « le bras armé » de l’intellectuel suisse.

 

Car ne nous y trompons pas. Caroline Fourest est dangereuse, utilisant l’amalgame, le mensonge et la manipulation. Et en tant que telle, on combat ses idées en argumentant, en débusquant son double discours et non en la privant de parole d’autant plus qu’elle pourra aisément passer pour une victime.

 

Ceux qui lui ont offert cette tribune inespérée sont par conséquent les idiots utiles de l’intégrisme laïc. Madame Fourest reste un danger pour la laïcité, non par son discours qui pourrait sembler consensuel, mais parce qu’elle a été pendant des années, celle qui a allumé les flammes de la haine en France pour stigmatiser les musulmans et l’Islam qu’elle amalgame à l’islamisme. Débordée depuis trois ans par sa frange radicale (Riposte Laïque et l’extrême droite, etc…), elle a nuancé son discours depuis qu’elle travaille au journal Le Monde et qu’elle est devenue une égérie du combat de la « laïcité contre l’obscurantisme ». Son discours ne trompe personne, récemment elle a fustigé le nouveau président tunisien, le très démocrate et universaliste Moncef Marzouki, lui reprochant d’avoir fait alliance avec le parti islamiste Ennahda et d’avoir ainsi trahit ses valeurs.

 

Madame Fourest et le groupe radical venu à l’ULB sont les deux faces d’une même pièce. Ils ont besoin l’un de l’autre pour exister.

 

Cette consternante sortie d’un groupe plus farfelus que dangereux et les instrumentalisations de Madame Fourest sont là pour nous démontrer que la radicalité excessive où l’on mêle le conflit israélo-palestinien, la laïcité et le sionisme ne sert que les intérêts d’une élite laïciste et de quelques groupes marginaux.

 

Au contraire, combattre les idées de Madame Fourest sur son terrain, en privilégiant le débat (même déséquilibré), à la censure est un devoir. Nous ne pouvons pas en même temps reprocher aux ennemis de la liberté d’annuler les conférences de Monsieur Ramadan et en même temps agir de la même façon en ce qui concerne Madame Fourest.

 

Par conséquent, l’action isolée menée par le petit parti Egalité et Souhail Chichah est une ineptie qui démontre combien le sens des responsabilités manquent cruellement à ceux qui aujourd’hui se considèrent comme le porte-drapeau de la question « palestinienne, de l’islam, de l’anti-racisme et des minorités ».

 

Ceux qui aujourd’hui pensent rendre service aux musulmans via ce type d’actions, sont à mon sens ses principaux adversaires. Utilisant souvent le discours de feu Malcolm X, certains au sein de ce groupe ferait mieux de relire la biographie et l’histoire de ce grand monsieur. Le groupe radical ayant sévit à l’ULB ressemble plus à une secte des Blacks Muslims qu’au noble combat du frère Malcolm qui comprit à la fin de sa vie, et c’est une des raisons de son assassinat, combien la radicalité outrancière servait les intérêts du pouvoir blanc. En comprenant cela et en prenant ses distances avec la secte d’Elijah Muhammad, il venait de quitter la posture stérile du radical de service, à celui du musulman responsable et universaliste.

 

Apparemment, les émules de Souhail Chichah n’ont pas encore saisi la subtilité et la pensée profonde du frère Malcolm. En plus d’être irresponsable, le groupe manque apparemment de culture militante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération M - dans Société
commenter cet article

commentaires

Tietie007 19/02/2012 08:56

Et si Fourest était instrumentalisé par les chinois du FBI ?

Mohsen 09/02/2012 22:57

La démocratie totalitaire a ceci de particulier d'enfanter la cruauté,la lâcheté. Mais le plus insupportable c'est qu'elle enfante par ailleurs l'idiotie.(Burgess).

Génération M 09/02/2012 17:35

Exactement. C'est d'ailleurs grâce à ces "farfelus" que l'islamophobie a encore de beaux jours devant elle.

Mohsen 09/02/2012 11:49

Si vous n’y prenez pas garde, les farfelus qui raisonnent avec leur ventre (passion)et non pas avec leur tête, finiront par vous faire haïr les opprimés et adorer les oppresseurs.

Bienvenue Sur Génération M !

  • : Génération M
  • Génération M
  • : Parce que l'ultra-libéralisme mondialiste droit-de-l'hommiste à la sauce atlanto-sioniste, n'empêche pas (encore) de réfléchir et de se poser les bonnes questions. BONNE VISITE !
  • Contact

Message d'accueil

logo_generationM.jpg
Bonjour et bienvenue sur ce blog !

Cet espace se veut être un lieu d'échanges et d'informations - disons - alternatives.
Vous êtes donc cordialement invités à laisser des commentaires ; je ne suis pas un "sectaire" qui prétend détenir "toute la vérité", c'est pourquoi je suis ouvert au dialogue. (lire plus...)

Merci d'avance de parler de ce blog.
Vous êtes la meilleure publicité !

bouton_intro-objectif.jpg
bouton actu
bouton pres-art

Recherche

Archives

www.generationM.be

Des idées pour améliorer ce blog ?
Vous avez noté une faute d'orthographe ?
Un lien qui ne fonctionne pas ?
Vous avez des questions ?
Merci de nous contacter
ici