Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 23:19

« Quand la France tousse, c’est la Belgique qui attrape un rhume ! »

Ce « proverbe local » s’applique entre autres par rapport aux lois anti-Islam ; ou anti-prosélytisme-signes-distinctifs-symboliques-ostentatoires, c’est selon. 



Il y a quelques semaines on relance le fameux problème de la Burka en France ; le faux problème sorti tout droit d’un chapeau de magicien pour parler d’autre chose que de l’affaire d’Etats qui a opposé la France au Pakistan. Il s’agissait d’une affaire de non-paiement de commissions occultes du gouvernement Balladur (et de son toutou de l’époque : Sarko) dans la vente de sous-marins nucléaires. En représailles : 11 morts du côté français dans un attentat attribué à Ben Laden (ben voyons …). L’affaire étant revenue dans la face du président Nicolas Sarkozy, ce dernier a fait diversion avec « la Burka », et – bien entendu – ils ont TOUS plongé dedans. 

Avez-vous entendu nos médias traditionnels s’épancher sur cette affaire ?
Pas moi en tout cas …

Seb Musset explique ça très bien sur son blog via une très bonne vidéo. Cliquez
ici

 

 

Mahinur Ozdemir « met le feu aux poudres »

Dans la foulée (de l’actualité), Mahinur Özdemir, jeune belge candidate du parti centriste, le CDH, est élue et a prêté serment au parlement … avec son foulard ! Le fait qu’elle ait décidé de siéger avec son foulard n’a pas « arrangé » les choses. Les islamophobes notoires espéraient-ils vraiment qu’elle l’enlève « juste pour leur faire plaisir » ? 

Eh non ! En Belgique il y a des lois et une constitution, et s’il y avait une chose d’écrite noir sur blanc pour empêcher Madame Özdemir de siéger avec son foulard, moi et d’autres n’aurions eu aucun argument pour la soutenir. Ca paraît clair. Changer la loi parce qu’elle a été élue avec son foulard ? Je laisse le soin de ceux qui ont osé « le proposer », se discréditer tout seuls …

 

Avant qu’on me fasse un procès de créer un débat « communautaire », je précise que ma position consiste à parler de droits du citoyen (entre autres la liberté de culte) et d’application des lois à tous les individus qui vivent sur le territoire belge. La loi c’est la loi, pour tous ; et ceux qui la transgressent doivent être sanctionnés.

 

 

Peut-on parler du voile et des signes religieux ? 

Ma position est OUI, bien entendu ! En tant que citoyen belge, je suis pour le débat, pour l’échange, pour les principes démocratiques, pour la liberté de penser et d’exprimer ses idées (même si on ne les partage pas). J’entends souvent des détracteurs de l’Islam (disons-le : les « signes ostentatoires religieux », ça veut dire le voile islamique), faire le reproche suivant : « avec les musulmans on ne peut pas débattre, ils sont fermés, ils ne veulent pas même discuter », etc. 

Je suis heureux de pouvoir vous montrer à travers cet article QUI ne veut pas discuter et QUI ne veut pas assumer ses positions !

 

 

Censure sur Facebook ! 

Tout commence ce mardi 28 avril où une militante féministe, que j’estime selon ses positions, psychorigide. Mais ça, à la limite ce n’est pas grave. Elle a le droit de l’être, elle a le droit d’être fermée … et elle a même le droit d’être anti-Islam, anti-tout-ce-qu’elle-veut ! Qu’elle s’exprime seulement, car la science prouve qu’à force d’intérioriser on peut avoir des séquelles au niveau de la santé ; j’ai l’air sarcastique, mais c’est vrai ! 

Je ne plaisante pas : cette dame a le droit de s’exprimer et de publier ce qu’elle veut, même – ce que j’appelle – des torchons. C'est-à-dire de la propagande islamophobe qui ne réussit à faire qu’une chose : faire monter le communautarisme auprès d’une tranche de la population qui – quoiqu’on en dise – vit en paix et en harmonie avec les autres citoyens. Les cas isolés d’éventuels « barbares » qui commettent des choses abominables ne sont pas le monopole d’une communauté. Celui qui lit son journal local et les faits divers en particulier peut objectivement en témoigner. 

Donc en Belgique, faire monter le communautarisme – en stigmatisant chaque « écart » d’un membre supposé d’une communauté* –  c’est permis mais ce n’est pas bien vu : c’est pour ça que les ennemis de l’Islam vont refouler cette tare aux musulmans en disant entre autres, que « dès qu’on parle du voile ils montent tous au créneau ! » : tu m’étonnes, qui attaque le premier ?

* c’est toujours le même fond : Islam, traditions, et amalgames volontairement admis.

 

C’est donc avec un regard de citoyen belge, et non avec une quelconque sensibilité communautaire, que j’ai réagi à un article : « Non aux vigiles de la pensée ! ». Pour être honnête, je n’ai pas réagi par rapport à l’article mais par rapport aux commentaires très bas de gamme. Tellement de bas étages que je ne vais pas publier cette discussion ridicule avec des « racistes primaires ». J’ai néanmoins publié un « droit de réponse » par rapport à la censure dont je fus victime ! « Conditions abusives d’utilisation » me disait Facebook. Ah bon ?

 

C’est toujours pareil : on est ouvert, veut bien débattre et discuter, mais lorsqu’on ne sait plus vous répondre avec des arguments : hop ! on s’efface et on s’en va comme un voleur !

 

Lisez ma petite  « mise au point », et éventuellement le fil de la discussion pour voir ce que Facebook appelle (?) « Conditions abusives d’utilisation ». Cliquez ici

 

 

Deuxième « censure » sur Facebook ! 

Le lendemain, nous avons eu droit à un espèce de remake : on nie l’affaire, on ne parle pas de ce qui s’est passé la veille (à vrai dire j’en sais toujours rien !) et on republie un deuxième torchon signé par un monsieur qui se définit (du moins, son blog) comme ceci :

 

« Les opinions d'un musulman laïque et démocrate qui refuse la compromission avec l'islamisme. »

 

J’avais juste publié : « Ah ah ah !!!! MDR !!! » :-)

 

Oui, mort de rire de voir un « arabe de service » vendu à « l’Eglise laïque » et qui crache son venin sur l’Islam ! Méfiez-vous des contrefaçons (comme dirait l’autre), musulman laïque on sait ce que ça veut dire ; et musulman laïque engagé on sait aussi ce que ça veut dire : vous connaissez Fadela Amara ? C’est de la même lignée … 

Soit, ce post m’a permis de recevoir les diverses interventions qui ont suivi, et là encore j’ai lu des choses qui m’ont faites réagir ! Le débat à eu lieu (principalement) entre moi, un licencié en histoire, et une psychologue. A priori, quelques étages « plus hauts » que la discussion de comptoir que j’ai eu la veille. 

Eh bien ces beaux humanistes ouverts au débat se sont encore débinés ! En effaçant l’article publié, on a effacé toutes les interventions … sauf que cette fois j’ai bien pris la peine de faire copier coller dans word !

 

J’ai l’honneur et le privilège de vous montrer comment les masques tombent !

 

 

Fil de la discussion 

(Je reprends à partir de l’intervention la plus concise, et sans doute la plus exacte)

 

Thomas a également commenté un lien de Kevin :

« Thomas does not like this.

Je trouve cet article profondément anti-démocratique.
Le vrai problème est le racisme et la discrimination envers la population musulmane. S'acharner sur le foulard au nom de la laïcité ne fait que renforcer cette discrimination. »

(
ou en quatre mots) 

Jonathan a également commenté un lien de Kevin : 

« Quel torchon cet article !!! »

 

 

Kevin a également commenté son lien : 

« Publier un lien vers un article ne veut en aucun cas dire que l'on souscrit entièrement à la forme et au fond : simplement susciter le débat et c'est réussi. Je ne vais pas reprendre point par point toutes les discussions mais, s'agissant de démocratie, son expression ultime se trouve dans le référendum et je ne doute pas du résultat si cette question était un jour soumise à l'expression citoyenne.

Les réactions outrancières des uns et des autres chaque fois que cette question est posée démontrent bien que beaucoup souffrent d'une schizophrénie avancée dès que l'on évoque le problème de la place de la religion dans la société. La confiner dans la sphère strictement privée serait de nature à préserver définitivement la paix sociale. L'amalgame entre cette exigence et une pseudo-intolérance laïque est un poncif largement répandu. Beaucoup trop de sang a déjà coulé pour les religions et il serait temps de leur rendre leur juste place dans la société. »

 

Là je n’ai pas encore réagi, mais je retiens « simplement susciter le débat et c'est réussi » ; ouais … disons que ce n’est réussi qu’à moitié car pour casser le suspense c’est notre ami Kevin qui s’est ensuite retrouvé dans une position de tout effacer …

Le reste en gras est tout simplement effrayant : un joli oxymoron entre déni d'intolérance et une volonté de refouler la religion à sa juste place. Si ça ce n'est pas une dialectique fasciste il faut m'expliquer ! Les paroles s'en vont les écrits restent : ce seul lapsus justifie l'auto-censure. Trop tard, j'ai repris !

 

 

Kevin a également commenté son lien : 

« L'article en soi est discutable mais il soulève certains points intéressants sur la signification et l'histoire du voile. De nombreux éminents spécialistes de l'islam ont démontré qu'il ne s'agissait en rien d'un prescrit du Coran. Beaucoup de femmes se sont battues pour trouver leur place dans la société et pour arriver à un statut sensiblement égal à celui de l'homme : ce fut un long combat et il n'est pas terminé. J'ai lu des témoignages de jeunes femmes musulmanes habitant en Belgique ou en France forcées par leur communauté à porter le voile et tyrannisées par leur propre famille. On peut bien sûr invoquer la liberté et la démocratie sur cette question mais si une seule femme souffre de cette pression qu'on lui impose, c'est déjà une femme de trop... Je trouve cela sain de ne pas le permettre dans certains espaces comme l'école, le parlement, les administrations publiques,... Cela permet une démystification de ce symbole. » 


Partie sur laquelle je n’avais pas réagi : 

Transition fantastique qui démontre toute la haine aveugle envers l’Islam : « De nombreux éminents spécialistes de l'islam ont démontré qu'il ne s'agissait en rien d'un prescrit du Coran ». C’est incroyable de voir des gens qui ont une haine aveugle envers l’Islam devenir subitement de parfaits exégètes et de nouveaux spécialistes. 1400 ans « d’hérésie », merci à l’école laïque de réparer cette lacune qui a plongé l’Islam dans l’obscurantisme le plus profond pendant des siècles (ça c’est la version de celui qui ne connaît ni l’Islam ni l’histoire glorieuse des Ommeyades, des Ottomans, ...).
 

Pour rappel le voile est une injonction coranique. Mais si des « spécialistes » nous disent que non, je dis ok, merci de votre opinion ; même si les musulmans ne vous ont rien demandé, eux savent lire l’arabe et ne se soumettent pas au (faux) « dieu laïque ».

 

« ... Je trouve cela sain de ne pas le permettre dans certains espaces comme l'école, le parlement, les administrations publiques,... Cela permet une démystification de ce symbole ». Donc les musulmans ne sont pas sains (ou leur croyance, leur dogme n’est pas « sain ») ? « L’Eglise laïque » va nous arranger et nous assainir tout ça je suppose ? Allez ! Démystifions ! Voilà un bon disciple d’une nouvelle religion, d’un nouveau dogme, d’un nouvel ordre mondial.

 

 

Albine a également commenté un lien de Kevin : 

« de par ma profession, mon contact avec le travail social et l'éducation, je ne peux dire le nombre de jeunes femmes qui se sentent obligée par une communauté et leur famille de porter le voile ou adopter certains comportement pour ne pas mettre la "honte" sur les siens, ces jeunes femmes se disent fermées,  enfermées. ces jeunes femmes sont obligées de vivre dans le mensonge ( se changer chez une amie pour pouvoir oter leur voile, cacher leur compagnon non musulman) elles sont tiraillées par leur besoin de liberté, et leur soucis de ne pas être rejetée par une communauté religieuse qui fixe des règles strictes. je ne parle pas non plus du nombre de jeune femme qui sont mariées de force ou dont leur union est arrangée par la famille sous le joug d'une religion. et regarder ces jeunes filles de 10-12 ans voilées et interdites de voyages scolaires, d'activités sportives, de sorties éducatives..... »

 

 

Mon commentaire fidèlement retranscrit :

Démagogie – mode d’emploi : 

1) Utiliser un argument sensé être d’autorité : « de par ma profession » ; il existe donc des professions permettant de faire des analyses globales d’une société entière dans sa pluralité (magnifique !).

2) Prendre un cas isolé (ou semi isolé) et en faire une vérité générale ; « je connais quelqu’un qui, alors il faudrait … »

3) Lorsque la minorité est privée de droits fondamentaux, on suggère de retirer les mêmes droits à la majorité ! ; « une persécutée, c’est une persécutée de trop ! Il faut arrêter ça ! ». Donc je dis qu’un accident de voiture est un accident de trop ; interdisons la voiture ?

 

Amicalement,


Kevin a également commenté son lien :

« Saïd, tes raccourcis intellectuels et tes pseudo-arguments frisent le ridicule. Je suis allé faire un tour sur ton blog : une jolie réécriture stalinienne de l'histoire sous couvert de soi-disant autonomie de pensée. Je souhaitais ne pas réagir car je ne suis pas prosélyte et je ne souhaite pas que les autres pensent forcément comme moi. Assimiler la laïcité avec le néo-fascisme et jouer à la minorité martyrisée n'est probablement pas la meilleure façon de défendre tes idées. Quant aux réactions précédentes d'Albine, j'ai tendance à croire une psychologue qui s'occupe des violences faites aux femmes : c'est une réalité que beaucoup ont tendance à oublier. Je vais également m'arrêter là vu l'heure mais c'est un débat sur lequel on ne pourra jamais être d'accord... »

 

 

Mon commentaire fidèlement retranscrit :

Pseudos arguments qui frisent le ridicule !? C'est comme ça que tu contre-argumentes des propos – dont tu peux ne pas être d'accord – qui sont un minimum développés (du moins j'essaie).

Ce qui est sûr c'est que je n'ai pas le monopole d'arguments ridicules ! Même la meilleure psychologue du monde ne peut analyser LA SOCIETE que sur base de ses uniques patients. Cela s'appelle de la démagogie, ou de l'arrogance extrême.

On est ouvert, on discute. On n'est pas plein de certitudes. J'accepte le débat, et on peut parler point par point.

Pas de minorité martyrisée ; des citoyens qui revendiquent leurs droits et qui se défendent contre les attaques. Je ne défends pas "les musulmans", je défends le citoyen belge ! Quand on soutient Mme Özdemir on soutient une élue belge ! Certains ont encore du mal à le comprendre.

OUI la laïcité radicale (dogmatique) est un courant néo-fasciste. Je comprends que tu sois choqué mais tel n'est pas mon but. C'est juste un fait.

Soit, je ne vais pas aller plus loin. Je le redis ON A LE DROIT de ne pas avoir d’affinités avec une communauté (ou une « race ») en particulier, vous avez même de droit d’avoir du mépris. Par contre je combattrai et dénoncerai toute forme d’intolérance, et toute idéologie qui viserait à restreindre des libertés.

Vous êtes anti-communautaristes ? Moi aussi
… la différence c’est que vous, vous le créez, et l’entretenez !

Amicalement,


 

Kevin a également commenté son lien :

« Si je te suis bien alors, la Turquie et la Tunisie, beaucoup plus restrictives que la Belgique sur le port du voile, sont des pays néo-fascistes ???

De plus, assimiler un mouvement au néo-fascisme alors qu'il s'est battu contre l'extrême-droite et l'obscurantisme me parait plus que douteux. Quoi qu'il en soit, que ce soit toi dans tes interventions ou Mohamed Sifaoui dans son article, le terme ne peut s'appliquer ni à la laïcité ni à un certain régime politique politique contemporain : le fascisme est une notion galvaudée lorsqu'on est en manque de vocabulaire et invoquée pour se poser en victime.

Ce qui caractérise le fascisme, c'est la violence : où as-tu vu que la laïcité belge, même la plus radicale, utilisait la violence pour défendre ses idées ? Enfin, tu as peut-être ta propre définition du fascisme qui ne se trouve ni dans le dictionnaire, ni dans les livres de Pierre Milza... »

 

 

Mon commentaire fidèlement retranscrit :

Non tu ne me suis pas bien, et j’ai comme l’impression que tu le fais (un peu) exprès. Ca ne doit sans doute pas être une question de capacités car j’ai – malgré tout – de l’estime (tout du moins du respect) pour toi bien qu’on ne soit pas sur la même longueur d’ondes sur certaines questions de société.

Magnifique digression avec les régimes turcs et tunisiens ! Si moi je suis en manque de vocabulaire tu es alors politiquement analphabète !

Je vais te parler de la Tunisie qui est mon pays d’origine (même si je suis né en Belgique, et que je ne parle même pas l’arabe), le régime de Benali est une dictature ! Je ne sais pas si tu le sais mais le fascisme n’a rien à voir avec un régime dictatorial. Si un fasciste est élu démocratiquement (pour appliquer une politique fasciste ; ce qui va de soi) on ne parlera pas de dictature ; il suffit de voir les dernières lois « fascisantes » votées en Italie – 70% du peuple était pour les répressions et dénonciations !

Il s’agit d’un choix du peuple ; choix qu’on peut (et même qu’on se doit – vu l’ampleur des dégâts déjà causés dans un passé proche) de CONDAMNER ! Il faut juste ne pas tout mélanger : Hitler était appuyé par son peuple, et son parti était le « national-socialisme ». Appuyé par son peuple, comme le sont aujourd’hui les « néo-fascites » italiens, … et français … et « les autres » qui suivent le mouvement (je n’hésite pas à dire que l’Europe se fascise de plus en plus).

Le fascisme est certes caractérisé par la violence, on est 100% d’accord
 ! Maintenant que tu ne la reconnaisses pas ou que tu ne veuilles pas la voir, je te promets que la violence morale faite aux femmes musulmanes (j’entends celles qui s’assument et non-martyrisées ; soit l’ULTRA-majorité !) est vraiment TERRIBLE ! J’accepte que tu ne puisses la reconnaître, mais au moins – je le redis – on est d’accord sur une des caractéristiques du fascisme.

Le combat de chaque individu est de revendiquer ses droits et de dénoncer les souffrances (physiques ou morales) découlant du comportement des individus qui composent la société. Si tu penses que les souffrances et les maux de la société découlent d’une minorité – on va dire – « extrémistes pseudos musulmans » et que tu prônes une politique de « répression totale » contre l’Islam, c’est ton droit … ET MON DEVOIR, ainsi que celui de TOUS LES HUMANISTES (les vrais), de dénoncer.

Pour en revenir sur la Tunisie, Benali ne peut pratiquer un régime fasciste (ou néo-fasciste) dans un pays où les individus sont majoritairement musulmans. Donc on s’ « européanise » en douceur, sous-entendu « on se laïcise ». Le concept (de répression) est différent dans une dictature. Eux combattent l’Islam pour éviter une révolution islamique ! Cette révolution islamique n’est pas une menace en Europe, quoi qu’en dise les vendeurs de peurs et de stigmatisation.

Bravo d’avoir combattu l’extrême-droite et bravo d’avoir désapprouvé les fascistes d’une bien peu glorieuse période. Remplacer des stigmatisations (Juifs, communistes) par d’autres stigmatisations (Islam, « terrorisme ») est bien un nouveau courant fasciste = néo-fasciste, ne vous en déplaise. Mais ce n’est pas grave, vous serez combattu … au nom de la constitution BELGE !

Tant qu’on reste à « se combattre » sur Facebook ça va. Par contre il y a de forte chance que votre mouvement s’amplifie (c’est la tendance actuelle) … et par la même occasion, va également s’amplifier le communautarisme que vous avez créé, et que vous entretenez tous les jours ! Choc des civilisations ? C’est une idée qui ne vient pas du « monde musulman » au départ …

 


Albine a également commenté un lien de Kevin :

« je vois que ta façon d'argumenter est de minimalisation et le deni d'une situation, l'agressivité et la simplification...
je suis ouverte, je discute, j'ai présenté un discours qui dénonce une réalité qu'une grande partie de la population préfère se cacher. mon discours n'est pas celui d'une psy qui croise 10 patients sur son mois, mais celui d'une professionnelles qui travaillent avec des centaines d'institutions.... nier cette réalité, on l'a fait pendant des siècles avec la gente féminine.... »

 

 

Mon commentaire fidèlement retranscrit :

Albine, si une violence physique ou morale est faite aux femmes je serai le premier à la dénoncer et à la condamner ! De surcroit s’il s’agit de « barbares extrémistes fondamentalistes répressifs multi-récidivistes » (des gens de qui certains ont repris des idées … dans l’autre sens !). Un homme qui violente une femme, vraiment IL NE PEUT PAS TOMBER PLUS BAS dans la bassesse et l’ignominie.  Il est dangereux de s’accaparer un principe dont PERSONNE n’a le droit de réfuter – pour le vendre ensuite … à sa sauce … et en stigmatisant toute une communauté qui CONDAMNE les mêmes violences que tu décris. C’est vraiment dommage que tu ne puisses le voir.

Le combat pour le droit des femmes doit être une cause universelle … Et non un prétexte pour stigmatiser et exclure des gens innocents de tout ce que les vendeurs de peurs et de psychoses décrivent.

C’est « marrant », mais on parle beaucoup moins des effets néfastes de l’alcool (et de l’alcoolisme) comme cause de violences conjugales. Le fait de rajouter à ce flagrant manque de rigueur intellectuelle, des nouvelles exégèses coraniques post moderne – où on supposerait que le voile ne serait pas obligatoire (ce qui n’a – on conviendra – aucun rapport avec le sujet initial !) montre bien que le problème n’est pas les agissements supposés de quelques extrémistes ignorants, mais bien un problème avec l’Islam !

Je ne suis pas agressif, par contre si tu trouves mes propos « virulents » sache que plus le discours de ceux que j’appelle « les nouveaux intégristes fondamentalistes »  va se durcir, plus je dénoncerai avec la même fermeté les (éventuelles) calomnies et les amalgames. Je le ferai toujours avec un vrai regard humaniste, pour une société fraternelle, et démocrate.

Pour finir, je ne parle pas « au nom de miens », je parle au nom de tous ceux qui aspirent à vivre en paix et dans le respect des droits fondamentaux des individus, ce qui inclut – entre autres – leur liberté de culte garantie par la constitution , la loi c’est la loi, et elle est la même pour tous !


 

Kevin a également commenté son lien :

« Donc Mussolini n'était pas un dictateur ??? Si tu parles de chiffres, on peut citer les 95 % de suffrages pour Ben Ali, même si on connaît le contexte des élections... Et la Turquie, on l'oublie ? Je vais arrêter de perdre mon temps à répondre mais je te renvoie aux études d'Anne-Marie Delcambre sur le port du voile (un chapitre notamment dans "L'islam des interdits") et à celles de Rifflet sur la Turquie et la laïcité. Tu t'enfermes dans ce qui constitue pour toi des évidences mais il y a manifestement des lacunes... Tu devrais chercher ailleurs tes sources que sur internet pour employer des termes qui ont une signification historique bien précise (et c'est un licencié en histoire qui te le dit). »

 

 

Mon commentaire fidèlement retranscrit :

Kevin, ne me parle pas de m’enfermer dans des certitudes ; personne n’a ce monopole … Benali si tu m’as bien suivi, je ne suis pas partisan. La Turquie moderne a été fondée par le « fondamentaliste laïque » Mustafa Kemal ; et pour le coup on peut dire que celui là – dans la répression – il fut bien violent ! Opposants pendus … pas mal … J’espère que ce n’est pas un régime dont tu rêves pour notre petite Belgique. 

Contrairement à toi, je n’ai pas l’impression de perdre mon temps. C’est intéressant de connaître ce que vaut (en termes d’humanisme, de valeurs fraternelles, et de tolérance) un licencié en histoire. Mais bon, je suppose que tu dois aussi avoir des confrères qui ne partagent pas toutes tes positions.


 

Kevin a également commenté son lien :

« La France est un état laïc qui a interdit le port du voile dans certains lieux publics : tous les partis étaient d'accord à l'époque (Chirac comme Jospin) et il n'y a pas eu de grands heurts... Quant à la loi, elle doit évaluer avec la société et n'a pas, comme dans certains pays, un caractère sacré et immuable. »

 


Mon dernier commentaire avant qu’on ne « ferme tout »

Même si je n’ai pas eu le temps de le poster, sans doute que notre ami Kevin n’avait plus rien à dire : raison suffisante pour ne pas semer le doute dans l’esprit de ses partisans (et visiteurs potentiels de sa page Facebok) avec des arguments qui tiennent sans doute la route. Aucune prétention de ma part, juste des valeurs de justice, de liberté et de fraternité que je défends. 

Voici ce que je n’ai pas eu le temps de poster et qui fera office de conclusion : 
 

Contrairement à la France, la Belgique est un pays neutre PAS LAIQUE !
La loi doit évoluer avec la société … mais on se doit de l’empêcher d’évoluer vers de nouvelles formes de fascisme, c’est mon modeste avis.

 

Vous souhaitez intervenir ? Prolonger le débat ? Postez un commentaire, à moins de tenir des propos profondément haineux (ou des insultes), je vous garanti que vous ne serez pas censuré. Laissons ça à ceux qui ne sont pas « nets » et/ou qui ont des choses qu’ils ne souhaiteraient pas qu’on dévoile.


A voir également, l’article où je développe pour raisonnement par rapport à la laïcité radicale :
La Laïcité et les « nouveaux intégristes fondamentalistes »

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération M - dans Conscience islamique
commenter cet article

commentaires

Belayachi 21/11/2009 05:11


Waw! quel débat, dommage que ce genre d'échange se termine svent par des bassesses, qui néanmoins, révèlent les aspirations véritables... Et alors, du coup, si on a un cancer, le port de la
perruque est obligatoire ou le port du voile est autorisé sur prescription médicale???? ca, ca va faire une chié d'alinéas ds le texte de loi

Petite précision, même le maghrébin(e)s laïques constituent des stimuli efficaces pour "dévoiler" ce genre de pensées latentes (i.e., paradoxe de vouloir défendre la liberté en supprimant certaines
libertés); la réciproque n'est pas un mythe...oui oui on peut être d'origine maghrébine et laïque, et se faire taxer d'intégriste islamiste parce que contre les projets de lois visant à interdire
ou limiter le port du voile.

J'ai le sentiment que le pb vient d'une ambivalence du concept d'intégration: on "nous" demande de nous intégrer mais au final, on se retrouve tjs face à ces réactions violentes qu'elles soient
liées à une libre pratique du culte et/ou une efficacité de l'ascenseur social (cf. amalgame culture et rhétorique, sure que nos parents ou grands-parents auraient eu plus de mal à se défendre face
à certains propos plus que douteux -_-')...

L'intégration (qui est bel et bien là) fait peur (BOUH!), peut être parce qu'il n'y a jamais eu de plan (explicite) à long terme concernant les immigrés. Quand j'en discute autour de moi, je suis
surprise par le fait (ou plutôt l'impression que j'ai) d'être face à une prise de conscience soudaine "que l'immigré d'autrefois" a fait son nid et s'installe définitivement (ds leur pays), c'est à
dire, la Belgique"…Et peut être que certaines personnes ressentent le besoin de faire barrage ou d’avoir un certain niveau de contrôle sur la manière dont les immigrés-qui ne le sont plus-devraient
s’intégrer...

Tel est le ressenti d'une belge, laïque, d'origine maghrébine, dont les parents, qui au passage sont musulmans pratiquants, lui ont laissé le choix de sa laïcité, qui n’est « ni pute ni soumise »
[SOS clichés, j’écoute !], et puis surtout qui est loin d’être la seule personne ds ce cas de figure !
au delà des grosses caricatures, au sein même de la population, comment dire, « pas belge, mais presque » ou plutôt « belge, mais pas tout à fait » subsistent de trèèès grandes variations
interindividuelles ds les choix de vie, et c’est certainement à cause de ces différences, qu’une loi au sujet d’un phénomène qui ne porte pas atteinte « à son prochain » est un non sens, et très
certainement une violation des droits de l’homme.
Je redoute celle visant à interdire les barbes de plus de 6 cm de long :S
Amis métalleux...:D


Kevin 01/08/2009 23:03

Je suis content d'avoir les mêmes "grands vides intellectuels" et le même "manque de distance" que des hommes d'Etat tels que Mitterrand, Jospin, Chirac et bien d'autres...
Et les idées "purulentes néo-fascistes" ont été appliquées dans la loi française, pays de la déclaration des droits de l'homme.
Je ne vais pas passer mon temps à réfuter point par point avec la même technique que toi, à savoir extraire une phrase de son contexte et éluder d'autres points sur lesquels tu n'as rien à dire.
Je pourrais réduire mon propos à te poser des questions où tu aurais simplement à répondre par OUI ou par NON...

Trouves-tu que la France est un Etat néo-fasciste ?
Penses-tu que le métier de médecin pour une femme musulmane est conciliable avec ses convictions (sans adaptation de l'exercice de la profession bien évidemment) ?
Les jeunes filles musulmanes doivent-elles suivre les cours de natation à l'école ?
(...)

La liste pourrait être longue mais je vais m'arrêter là car à ces questions simples, je risque d'avoir des réponses qui n'en sont pas.

Génération M 02/08/2009 00:37



Excellente conclusion Kevin !


Je n’ai pas à juger tes références, ce sont les tiennes …


 


Tu proposes ensuite de me poser 3 questions et m’invite à répondre par oui ou non pour bien tester mes positions !


C’est exactement la même technique qui est employée pour contredire – ou vouloir caricaturer – Tariq Ramadan (tu me flattes ) : « levons le voile et montrons que nous avons affaire à un fondamentaliste radical islamiste ! »


 


C’est grotesque ; le sujet était (en résumé) : « doit-on priver de libertés une majorité pour les dérives éventuels d’une minorité ? » (je n’ai jamais vu le débat au-delà de
cette question), et pour te sortir de ta gadoue tu veux une nouvelle fois stigmatiser ! Ton attitude est très parlante. Ce n’est pas qu’une question de « sortir une phrase de son
contexte », c’est ton comportement qui est en phase avec TOUTE MA THESE. Je ne vais peut-être pas à l’Opéra, mais ça ne m’empêche pas de comprendre certains mécanismes, et d’éventuellement
les mettre en avant : « allez Saïd, dis nous qui tu es vraiment ! Réponds-moi par OUI ou NON ». (en lettres capitales dans le texte).


 


Toi, le professeur d’histoire, je t’invite à rouvrir certains livres et regarder qui dans le passé était familier des méthodes que tu dévoiles devant tous les lecteurs. STIGMATISATION : tout
le fond de ton discours. Il n’y a par ailleurs que ça pour te permettre de vouloir modifier une loi qui ne t’agrée pas. Certes tu proposes de débattre, et je n’ai rien contre. Néanmoins tes
arguments ne font que sur fond de stigmatisation. Il faut tout relire pour comprendre … et pas uniquement tes interventions, celles de ceux qui te suivent sont tout aussi effrayantes !


 


Je te réponds à la première question qui a un rapport direct avec notre sujet :


Trouves-tu que la France est un Etat néo-fasciste ? Non.


 


… pas encore tout à fait.


 


Je pense comme je l’ai dit dans notre échange, que l’Europe se fascise de plus en plus, c’est une tendance générale qui fait que personne ne soit choqué outre mesure qu’on puisse restreindre
certaines libertés à certains individus. Cela est toute une propagande ! Quand on ne parle que d’extrémistes fondamentalistes islamistes terroristes à la télé (allumée entre 6 et 8h par
jour) : ça devient plus facile d’avoir le soutien (ne fusse que par le silence) du peuple ! Encore une fois : il ne faut pas être musulman pour comprendre ça.


 


La différence entre toi et à moi par rapport à ce phénomène, c’est que toi – à moins que tu le voies vraiment pas – tu fais semblant qu’il n’existe pas et tu l’entretiens :
« penser global agir local », tu es le pion d’une idéologie pour agir localement !


 


Ca ne pourrait vraiment pas un jour (et je ne cherche pas à te convaincre) te venir à l’esprit : « c’est vrai qu’elles ont l’air d’y tenir ; c’est vrai que tous les musulmans ne
sont pas des barbares rétrogrades ; c’est vrai qu’au-delà de l’interprétation rétrograde – qui est la mienne et que j’assume – que je vois dans ce symbole, ça ne m’a jamais vraiment porté
préjudice personnellement ; c’est vrai qu’il y a sans doute d’autres problèmes plus importants à régler ; … ».


 


Si tu me retournes la question dans l’autre sens : « est-ce que toi, tu ne peux pas y voir un signe rétrograde » ; je te répondrais que c’est une question de choix personnel,
et que je n’ai pas à me poser une question qui ne me concerne pas. Il y a plein de choses que je trouve rétrogrades mais je ne me prononce pas, je laisse chacun vivre sa vie comme il l’entend.


 


Ne me vois pas comme l’avocat des musulmans, ou plus précisément des musulmanes – ne t’inquiète pas, elles savent très bien se défendre toutes seules –, je parle en termes de valeurs de
tolérance et de fraternité. Il y a bien entendu des non-musulmans qui partagent cette position.


 


Toi, tu parles en termes d’idéal (« pas de voile »), au non de TA vision de société, au nom d’une idéologie dont tu ne perçois peut-être pas les visées.




Concernant les deux autres questions, même s’il est possible que j’aie des réponses capables de dépasser tes ENORMES préjugés, je ne vais pas les traiter pour ne pas rentrer dans le jeu de ta
stigmatisation. Je le redis, c’est un procédé qu’on connait …



Cordialement,



Kevin 01/08/2009 09:55

Je trouvais que tu t'essayais à la rhétorique à la sauce "Tariq Ramadan" mais tu en es encore loin sur le fond et sur la forme. Même lui a déclaré sur la laïcité, une fois la loi votée et appliquée en France: « Ma pensée a évolué. Je considère que la loi de 1905 convient parfaitement à l'intégration de l'islam. Il suffit de l'appliquer de manière simple et égalitaire.» Et pourtant, il est plus que controversé car soupçonné de fondamentalisme. Se retrancher derrière un principe de la constitution voté quand 99% de la population était catholique pratiquante, cela ne me va pas... Et arrête de dire "ne transgressons pas la loi" : nous voulons la faire évoluer et donc, nous engageons le débat. Personne ne dit qu'elle n'a pas le droit de porter son voile au parlement. Il n'y avait rien de prévu dans le Règlement d'ordre intérieur à ce sujet.
Quant à la façon dont tu présentes les choses en te disant très cultivé et en traitant les autres avec grande condescendance, c'est le monde à l'envers ! Tu as certainement bien rôdé tes petits arguments sur l'Islam comme tout bon petit soldat mais ne te prends pas pour ce que tu n'es pas. Je ne vais pas m'amuser à relever les nombreuses fautes d'orthographe dans tes interventions. Et, pour moi qui vais à peu près à toutes les représentations théâtrales et opéras qui se font à Charleroi, je ne crois pas t'y avoir déjà vu. Enfin, j'organise régulièrement des conférences : si j'ai un professeur d'université qui me fait faux bond, je penserai à toi à l'avenir ;-)

Génération M 01/08/2009 22:24



Je trouvais que tu t'essayais à la rhétorique à la sauce "Tariq Ramadan" mais tu en es encore loin sur le fond et sur la forme.


 


Sur la forme je ne peux me comparer à quelqu’un qui est professeur à Oxford et qui est un maître dans l’art de la rhétorique. Je ne lui arrive pas à la cheville à ce niveau là c’est une évidence
! Si tu as pensé que je m’essayais « à sa sauce », je comprends que tu sois déçu ! Quant au fond, j’ai énormément de désaccords avec Tarik Ramadan, ce qui ne m’empêche pas de le
respecter. S’il est soupçonné de fondamentalisme, c’est hélas le sort de chaque musulman qui est par défaut présumé « islamiste » (ou « faux modéré »). Je suis ravi de voir
que tu ne m’aies pas (encore ?) fait ce procès. 


 


 


Quant à la façon dont tu présentes les choses en te disant très cultivé et en traitant les autres avec grande condescendance


 


Où as-tu lu que je me dis vaniteusement « très cultivé » ? Je me définis simplement comme quelqu’un d’ouvert, qui cherche, qui accepte le dialogue, et qui se remet en question tous
les jours. Et surtout : QUI NE BOTTE PAS EN TOUCHE QUAND LA SITUATION LUI ECHAPPE ! Tu as été très petit à ce niveau là, alors ne me parle pas de « condescendance ». C’est le
seul argument REEL que tu as trouvé pour répondre à toutes tes hérésies que j’ai TRES MODESTEMENT rejetées ? Ce ne fut pas non plus du grand cru intellectuel. Tous les humanistes modérés qui
prônent des valeurs d’ouverture et de fraternité (musulmans ou pas) t’auraient à peu près répondu de la même façon (écoute Vincent Geisser du CNRS, je t’ai donné le lien). Avec un peu de bon
sens, les gens de bonne volonté peuvent s’entendre, même s’ils ne partagent pas les mêmes valeurs.


 


Relis tout l’échange, je ne sais rien te dire d’autre. Tu n’es revenu, avec précision, sur AUCUNE de mes interventions alors que je revenais précisément sur chacun de tes « arguments »,
un par un. Alors tu embrayes sur autre chose, tout en t’enfonçant dans les amalgames et les non-sens.


 


 


 


Tu as certainement bien rôdé tes petits arguments sur l'Islam comme tout bon petit soldat


 


Kevin, tu vas encore dire que je fais preuve de condescendance mais, à défaut de manquer de culture au sens premier du terme (l’Opéra ne va pas te sauver de tes grands vides intellectuels), tu
manques CRUELLEMENT de distance.


 


NOUS SOMMES TOUS de bons petits soldats de l' « Eglise » pour laquelle nous prêchons !!!


NOUS AVONS TOUS des « arguments » pour défendre nos croyances.


 


Qu’est-ce que tu cherches à dire ? Tu n’es pas un bon petit soldat des valeurs que tu défends ?


Encore une fois on s’éloigne du sujet, et à cet instant de la conversation, il n’y a plus de débat : que des certitudes.


Ces dernières sont du côté de celui qui n’est revenu sur AUCUNE réfutation … et qui veut manifestement botter en touche.


Stigmatise ma position, met la sur le compte d’un islamisme radical édulcoré sous un « beau discours » (à la Tarik Ramadan J) et tu repartiras avec ENCORE PLUS de certitudes.


 


Ce n’est pas comme ça – et je dis ça avec beaucoup de respect – que tu peux évoluer. Sors de ta bulle, les musulmans (et leurs signes d’islamité éventuellement visibles) veulent vivre leur foi,
en paix, sans fomenter une quelconque prise de pouvoir en Belgique. Mais si tu vois le voile comme une agression « Dieu existe et je veux l’affirmer devant ta face d’athée » on ne
va pas s’en sortir !


 


Tu es partisan de revoir une loi ? Même si ta position va à l’encontre des droits de l’homme (article 18) ? C’est ton droit, mais tu n’arriveras jamais à avoir l’appui
nécessaire pour cela à moins de – méthodologie d’extrême droite –, vendre de la peur et stigmatiser les minorités, celles qui seraient les
premières victimes de tes lois purulentes néo-fascistes. La discrimination quant à l’appartenance religieuse ou philosophique, c’est bien du fascisme nouveau !


 


A cet instant je ne sais pas si cet échange est encore intéressant pour le lecteur. Personnellement je n’ai plus rien à dire, et on a compris où tu voulais en venir. Tu as été clair je pense.


 


 


Tu as relevé mes fautes d’orthographe ? Bravo champion ! Qu’est-ce que tu veux que je te dise ? Note que je repasse de temps en temps sur mes écrits pour corriger mes lacunes et
autres distractions. MAIS à choisir entre la qualité de mon orthographe et ta psychose, j’ai choisi. Si mon orthographe est loin d’être parfaite, j’ai une volonté de m’appliquer. Applique-toi à
développer un esprit d’ouverture et à étouffer tes paranoïas, et tu verras : the world will be a better place to live !


 


Cordialement,



Kevin 31/07/2009 23:25

Je n'ai rien retranché de la discussion mais je trouvais que cela suffisait : Facebook n'est pas un site de propagande sur une thématique particulière. On y met ses humeurs du jour, on fait des liens avec des articles de presse sur toute une série de sujets... Ton blog va toujours dans le même sens mais je n'ai pas cette obsession. J'ai reçu des messages de personnes qui en avaient assez de recevoir des notifications chaque fois qu'un commentaire était posté.
Ce que tu appelles "censure" est une dérive que le site Facebook tente d'éviter : si tu entretiens de longs fils de conversations, que tu fais des commentaires sur une multitude de profils, et bien tu seras désactivé, quoique tu défendes...
Tu parles des risques que peuvent engendrer nos positions sur la laïcité auprès de certaines franges de l'islamisme intégriste : je pourrais te parler également des risques bien plus grands de la radicalisation de la droite politique sur cette question. De grands pays de tolérance et d'intégration comme les Pays-Bas ont engendré les pires extrémistes. Je pense simplement que l'intégration par la laïcité est le meilleur rempart contre l'extrême-droite.
Il faut arrêter de se poser en victimes et d'insinuer un anti-islamisme chez tout le monde. J'ai personnellement condamné en signant une pétition les propos du pape sur le préservatif en Afrique. Je combats toutes les idées rétrogrades, au risque de paraître intolérant. Peu importe qu'elles soient catholiques, musulmanes, protestantes ou autres... Je voudrais simplement que chacun vive sa foi dans la sphère privée et sans mettre en avant ses convictions philosophiques dans l'exercice de sa profession.
Une personne n'est fait sortir du parlement bruxellois le jour de la prestation de serment des nouveaux députés car il portait une inscription "Dieu n'existe pas" : on a estimé qu'il s'agissait de provocation. Pourquoi des signes religieux manifestant l'idée que Dieu existe sont-ils acceptés ? N'est-ce pas aussi de l'intolérance ?
Quant aux élus "communautaires" et autres quotas sur les listes électorales, on sait que cela crée des élus qui ne sont pas élus parce qu'ils sont compétents mais parce qu'ils sont de telles origines, parce qu'ils sont jeunes ou vieux, parce qu'ils sont handicapés ou ancien sportifs... Bref, on dérive vers une système "représentatif" du peuple mais qui n'a plus forcément les capacités intellectuelles de représenter le peuple. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'une licence en sciences politique est un sésame absolu : il y en a 200 à l'année dans chaque université et ils ne deviennent pas tous députés !
Je pourrais décréter être gymnosophiste et me présenter nu dans la rue : il y aurait alors un conflit entre la liberté de culte et l'attentat à la pudeur... Devrais-je crier à l'intolérance ?

Génération M 01/08/2009 00:57



Concernant la « censure » Facebook, je n’ai aucune preuve de ce que tu avances, présomption d’innocence certes mais quelqu’un a dû manuellement « signalé un abus ». De toute
façon je m’en fous, je te rejoins quand tu dis que l’essentiel a été dis. On ne sera pas d’accord, mais les gens jugeront de ce qui a découlé des échanges.


 



« Je pense simplement que l'intégration par la laïcité est le meilleur rempart contre l'extrême-droite. »



Kevin, avec tout respect, c’est dommage qu’un garçon comme toi – qui n’a pas l’air de manquer de culture – ne se rende pas compte que tu recrées des thèmes pour l’extrémisme ! L’extrême
droite est connu pour avoir défendu des positions sur l’immigration : s’ils n’avaient pas fait l’erreur de stigmatiser « les immigrés » qui – même si on peut franchement discuter
des politiques en matière d’immigration – n’en peuvent sans doute rien d’être ici aujourd’hui. C’est un sujet sur lequel on pourrait s’épancher plus longuement (j’écrirai sans doute un jour
un article à ce sujet, même si le sujet demande de la maîtrise), mais cela n’est pas le sujet qui nous occupe.


 


Je voulais juste te dire que la victoire sur les discriminations raciales (tout est LOIN d’être parfait mais on peut dire que « ça va mieux qu’avant ») a laissé place aux
discriminations idéologiques. C’est un peu dans l’air du temps, depuis un certain 11 septembre : ce n’est pas un discours victimaire, c’est une guerre : « le bien contre le
mal » comme l’a dit un certain Georges. Le mal on a compris c’est qui. Petit indice : « y a encore la guerre là bas ».


 


La laïcité telle que tu l’entends et la défend est la dernière chance pour les musulmans de rentrer dans « l’axe du bien », c'est-à-dire en se désislamisant ne fut-ce qu’un peu. Ecoute
Vincent Geisser, chercheur au CNRS il explique ça très bien : « musulman oui … mais pas trop … », écoute son audio ici


 


Si tu refuses d’être catalogué « anti-Islam », n’agresse pas les musulmanes ! De plus, l’appui que tu as eu d’une militante féministe me désole profondément. Car, comme dit dans
mon article : les musulmanes prennent le train en plein visage ! En effet, les femmes sont les minorités visibles, et ce sont – vraiment – celles qui souffrent plus
particulièrement. Tu dois regarder la vidéo « Un racisme à peine voilé » (ici), c’est
difficile de ne pas être ému. Et TRES DIFFICILE de contenir son animosité envers ceux qui permettent cette violence morale. « Elles n’ont qu’à l’enlever et puis c’est tout ! » est
une cruauté. Je conçois que tu trouves ces propos exagérés si tu ne crois pas en Dieu. Il faut avoir cette notion du Sacré pour pouvoir comprendre. Je ne te demande pas d’avoir cette notion (je
ne te demande rien en fait) juste essayer d’arrêter les amalgames et autres démagogies redondantes (la pauvre fille obligée à mettre le voile, persécutée par son frère : supprimons le voile
même aux musulmanes libres).


 



« Une personne n'est fait sortir du parlement bruxellois le jour de la prestation de serment des nouveaux députés car il portait une inscription "Dieu n'existe pas" : on a estimé qu'il
s'agissait de provocation. Pourquoi des signes religieux manifestant l'idée que Dieu existe sont-ils acceptés ? N'est-ce pas aussi de l'intolérance ? »


 


Je suis content que tu poses la question ! Là est le fond du débat (et peut-être le fond de l’incompréhension). Quand une musulmane porte son voile, c’est son habit, c’est comme ça qu’elle
vit sa foi, ce n’est pas du prosélytisme, c’est un prolongement de son vêtement, et c’est son choix ! Tu peux ne pas le voir comme ça, pourtant c’est comme ça, demande leur si tu veux.


 


Pourquoi la personne s’est fait sortir du parlement ? Je t’explique, c’est très simple : quand la musulmane porte son voile, tu lis sans doute « je le mets pour bien te montrer que
Dieu existe et pour bien me démarquer de toutes les mécréantes dévergondées en décolletés et mini-jupes », alors que tu n’y es pas du tout ! Tu penses vraiment que c’est son état
d’esprit permanent (à chaque seconde qu’elle le porte) ? Je conçois – si tu pense que c’est le cas – que tu puisses craindre que la « fondamentaliste haineuse des valeurs de
l’Occident » que tu vois, t’explose un jour au visage!


 


Oh ! On se calme ! Pas de psychose : la musulmane porte son voile et n’a pas de message particulier à te faire passer. C’est elle, c’est son habit, point à la ligne !


 


Ton bonhomme qui s’est fait sortir du parlement, il est EVIDENT qu’il a eu cette lecture du « Sarazin qui te défie en public ». Donc il « répond » bêtement à une
provocation contre « ce qu’il a supposé être » une provocation.


 


Le jour où tu admettras que Mahinur Özdemir n’avait aucun but de provoquer (elle porte son voile depuis longtemps, avant même de faire de la politique), peut-être tu jugeras que ton bonhomme
a agit en provoquant volontairement.


 


 


« Je pourrais décréter être gymnosophiste et me présenter nu dans la rue : il y aurait alors un conflit entre la liberté de culte et l'attentat à la pudeur... Devrais-je crier à
l'intolérance ? »


 


Kévin, ne me force pas à croire que j’ai tort de penser de toi que tu es un garçon cultivé. Pour ton info, la loi interdit de se promener tout nu en Belgique. Je ne connais pas le nombre de
gymnosophistes en Belgique, ou le nombre de personnes souhaitant embrasser cette doctrine, mais effectivement ils vont avoir du mal. Intolérance ? Non juste le fait d’appliquer la loi. Je
peux être aussi radical et insensible pour l’application de la loi, comme je puisse l’être pour faire valoir les droits, et lutter contre les discriminations.


 


Jusqu’à preuve du contraire, l’Islam est une religion reconnue en Belgique (pays neutre, pas laïque) :


 


« Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa
religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu'en privé, par l'enseignement, les pratiques, le culte et l'accomplissement des rites. »


- Article 18 de la déclaration des droits de l’homme -


 


Ne transgressons pas la loi, tout se passera bien pour tout le monde.


 


Par ailleurs, merci d’avoir choisi cet exemple, tu montres encore à quel point tu veux trouver n’importe quoi pour justifier ton combat (du moins tes idées) contre le voile (donc contre l’Islam
et ses droits garantis par la constitution BELGE).


 



Quant aux élus « communautaires », certes un diplôme de science-po n’est pas la preuve absolue de compétence, ça se saurait c’est évident. De même que si tous les licenciés en histoire
(ou autre matière) étaient cultivés, ça se saurait aussi 



Kevin 31/07/2009 13:53

Tu n'as vraiment rien d'autre à faire ??? Je n'ai pas effacé la discussion mais limité tes privilèges : je ne voudrais pas passer 2 heures par jour à jouer à qui-aura-le-dernier-mot ! La question de la laïcité de l'Etat me tient à coeur mais pas au point de passer mes soirées sur internet à répondre au grand démocrate humaniste limite intégriste que tu es...

Génération M 31/07/2009 16:06



Rien d’autre à faire ? Je t’avoue que regarder la télé en bouffant des popcorns (je ne dis pas que c’est ce que tu fais) pendant que des tribunes ouvertes (ou pseudo-ouvertes) font la
promotion du néo-fascisme (il suffit de relire le fil de la discussion … sans censure !), ce n’est pas mon truc.


 


Un ami me montrait hier la photo de ses enfants, tout fier, il me disait « adorer ses enfants » : je lui réponds en souriant que c’est normal  Comme c’est quelqu’un qui a aussi des convictions, je me suis permis de lui dire : « ce n’est pas (seulement) en
donnant des bisous à ses enfants qu’on montre qu’on les aime. Mais bien en se battant dès aujourd’hui, pour une société plus juste, et contre toute idée fasciste ou fascisante. Si cela peut
t’expliquer pourquoi j’ai eu la patience de réfuter vos idées et d’appuyer ma thèse à propos du courant néo-fasciste qui grandit dangereusement en Europe.


 


Je suis heureux de lire que tu n’as pas effacé la discussion. Je ne sais pas si mes interventions y figurent toujours, mais ça m’est égal … elles sont ici 


 


Soit tu les as virées et on appelle ça de la censure pure.


Soit tu les as conservées pour poursuivre le débat « entre vous » … sans idées contradictoires, ce qu’on appelle aussi de la censure.


 


Dans les deux cas, tu apportes de l’eau dans le moulin de ma thèse. La peur de la confrontation d’idées est un des points communs de tout courant extrémiste radical.


 


Sache néanmoins que je n’ai aucune animosité particulière envers vous en tant que personnes, par contre vos idées nauséabondes devront être combattues jusqu’au bout. Là oui ma position est
radicale, c’est le moins qu’on puisse dire ! 


 


Note aussi que les idées et les valeurs que je défends sont prêtes à accepter le débat avec n’importe qui, et sans aucune censure ! On prendra le temps qu’il faut pour réfuter – et mettre en
garde contre – des idéologies d’outre tombes (au sens propre !).


 


Reviens quand tu veux sur le blog, toi et ceux qui partagent tes opinions.


JE GARANTIS A TOUS LA TOTALE LIBERTE D’EXPRIMER SES IDEES SANS CRAINTE DE CENSURE !


 



Remaque : j’ai activé la modération des commentaires pas dans le but de censurer (je n’ai d’ailleurs JAMAIS RIEN effacé de personne), mais par crainte que des personnes
« extrémistes » aux idées opposées s’insultent mutuellement sur mon blog « en mon absence ». Ce qui n’est jamais arrivé non plus.


 



Bienvenue Sur Génération M !

  • : Génération M
  • Génération M
  • : Parce que l'ultra-libéralisme mondialiste droit-de-l'hommiste à la sauce atlanto-sioniste, n'empêche pas (encore) de réfléchir et de se poser les bonnes questions. BONNE VISITE !
  • Contact

Message d'accueil

logo_generationM.jpg
Bonjour et bienvenue sur ce blog !

Cet espace se veut être un lieu d'échanges et d'informations - disons - alternatives.
Vous êtes donc cordialement invités à laisser des commentaires ; je ne suis pas un "sectaire" qui prétend détenir "toute la vérité", c'est pourquoi je suis ouvert au dialogue. (lire plus...)

Merci d'avance de parler de ce blog.
Vous êtes la meilleure publicité !

bouton_intro-objectif.jpg
bouton actu
bouton pres-art

Recherche

Archives

www.generationM.be

Des idées pour améliorer ce blog ?
Vous avez noté une faute d'orthographe ?
Un lien qui ne fonctionne pas ?
Vous avez des questions ?
Merci de nous contacter
ici