Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2009 1 01 /06 /juin /2009 03:31

A chaque campagne électorale je me dis la même chose : vivement J+1, que tout (ce cirque) soit terminé !

Vous l’aurez compris, je n’ai absolument aucun complexe à me définir comme apolitique. Je ne suis pas un marginal (« dissident », insoumis au Système, sans doute J), je suis quelqu’un qui analyse, qui recherche « la vérité » : je prends un maximum d’informations, des éléments factuels, je vérifie, recoupe les informations, et à la lumière de mes convictions et mes valeurs, j’en fait « ma vérité ». Et comme dirait Monsieur Tout-le-Monde : « j’ai horreur que l’on me prenne pour un con ! »

Bon, je vais essayer que ça ne tourne pas au discours (monologue) de comptoir (« la politique, tous des pourris ! » J), et je vais tenter – modestement –  de développer mon point de vue par rapport à ce que, vous et moi, pouvons lire dans les journaux (plus particulièrement en périodes électorales) dans les pages « politiques ».

 

 

Comme pour les enfants, on vous explique la politique avec des couleurs

Les couleurs on les connaît : bleu c’est libéral/libertaire ; rouge c’est socialiste/anticapitaliste* ; orange c’est « entre les deux »** ; vert c’est « l’écologie » ; ensuite il y a les flammes « bleu-blanc-rouge » ou « noir-jaune-rouge », partis « ultranationalistes »*** 

partis-fr-be.jpg
* Du moins en principe : il y a longtemps que la gauche est passée à l’Europe libérale et à l’économie de marché

** Plus facile au moment de faire des alliances : « un p’tit pas à gauche ou un p’tit pas à droite »

*** Le « très dur » Vlaamse Belang en Flandres ou le ridicule RWF : Rassemblement Wallonie-France (ou la dernière blague belge)

 

Ces couleurs sont, tant en Belgique qu’en France, structurées pareil. Ailleurs aussi sans doute (?) ; je n’ai pas vérifié.

 

 

Une autre couleur qui – bizarrement – ne compte pas : « le blanc »

Toutes les raisons sont bonnes pour aller voter ; je ne vais pas les énumérer ici, il suffit d’interroger un candidat local : c’est sans doute le minimum de formation politique qu’il a du recevoir, à savoir : vous expliquer grosso modo que « vous pouvez (via votre vote) changer la société » ou du moins contribuer à ce que celle-ci soit plus juste. Sans blague ? Y en a-t-il qui n’ont pas compris que ne pas voter c’est rendre le monde injuste !?

Je vais personnellement énumérer les « bonnes raisons » (elles ne sont « bonnes » que si vous les estimez ainsi) à ne pas voter ou à voter « blanc » :

 

1) Aucun des candidats et/ou partis ne vous a convaincu : j’admets que le principe de voter pour « le moins pire » peut se défendre, mais pour moi ce n’est pas l’idéal. D’un point de vue personnel, ça ne me dit pas de faire toutes les poubelles pour voir laquelle sent le moins mauvais. Je vous promets (c’est du moins mon expérience personnelle) : plus vous fouillez et plus ça sent. 

2) Ne pas plonger dans le vote contestataire
 : les partis « extrémistes » jouent souvent cette carte, celle de « passionner le débat » et ratisser parmi « les furax » pour des concepts « fascisants »  ou discriminatoires (je suis contre le principe de « préférence nationale », derrière cette porte il existe de vraies dérives) ; ou pour des concepts ayant déjà échoués, comme le communisme par exemple ; bien qu’on nous parle de « communisme nouveau/moderne »* ; tiens donc, je n’y avais pas pensé !

 

* Ce fut, entre autres, le discours de Besancenot qui a enfin retiré l’adjectif « communiste » (LCR) pour en rester sur l’anticapitalisme : NPA … et dans NPA, il y a … Nouveau ! C’est bien ce que je disais ;-)

 

3) Décrédibiliser le Système ! A mon sens, bien que les deux premières raisons coulent de source (du moins pour moi), cette troisième raison est ESSENTIELLE au niveau de la finalité du raisonnement. Pourquoi, à votre avis, nous parle-t-on toujours du taux de participation après avoir comptabilisé les suffrages ? Tout simplement pour maximiser la crédibilité des candidats !

Cette précision peut paraître élémentaire pour quelqu’un qui est – disons – initié au monde politique, mais il y a plein de gens qui ne savent pas pourquoi on les « pousse » à voter. Après tout « une voix de plus ou une de moins » ça ne change pas grand-chose ; les proportions doivent – sans doute – rester identiques, non ?

En fait quand on vous dit d’aller voter, on vous dit de faire « votre devoir » d’électeur, votre devoir de « bon citoyen », ou – mieux encore – de citoyen RESPONSABLE. Pour avoir lu les fables de Lafontaine, je peux vous dire : méfiez-vous des gens qui vous flattent !

En fait, c’est assez simple à comprendre : un président (ou un parti) élu à – par exemple – 53% des suffrages ; si la moitié de la population (en droit de voter) ne vote pas, ça ne fait plus – en réalité – que 26,5% des suffrages. Ce n’est quand même pas la même chose que d’entendre des discours à deux sous du style : « la moitié du pays lui a fait confiance ; la moitié du pays a jugé qu’il était l’homme (ou la femme) de la situation » ; en somme : c’est la moitié du pays qui est responsable ! Ben voyons …

abstention.jpg

Voilà pourquoi le « vote blanc/nul » n’est pas comptabilisé : le Système maintien le suffrage des bulletins valides  pour « faire croire » à la (grande) majorité nationale (ou locale).

En fait le calcul est assez simple à effectuer pour celui qui veut connaître la légitimité de ses élus.

 

En vérité, quelle que soit la couleur que vous allez voter, ce n’est pas important : ce qui est important c’est que vous alliez voter !

 

 

Je vais vous dire un secret …

 

Vous ne devez le dire à personne !

 

 

En réalité, quelle que soit la couleur que vous allez voter, « tout » est déjà décidé !

 

… Oui encore la conspiration, blablabla, …

 

Pourtant vous avez déjà entendu parler des coalitions (en vue d’obtenir une majorité). Et à un niveau supérieur, les coalitions n’existent pas ? Bien sûr que si et c’est exactement pareil !

Une coalition entre puissants qui ne veulent pas perdre leurs avantages. On appelle ça des « groupes », des « cercles » ou des « forums » de discussion. Pas ceux qu’on trouve sur Internet entre « gens incultes pleins de certitudes qui ne font que s’insulter », non des vrais groupes, qui se rencontrent pour de vrai (et pas n'importe où !) avec des diplomates … et des personnes influentes ! Des personnes venant du monde politique, diplomatique, financier, industriel, des médias, etc. L’Elite, la Vraie.

Le but n’est pas de faire un dossier sur les « sociétés secrètes » car en réalité « il n’y a plus rien de secret » : tapez « Le Siècle ; le CFR ; la Commission Trilatérale ; le groupe Bilderberg ; Skull & Bones ; … » sur Google ou même sur Wikipedia, vous découvrirez beaucoup de choses. Oh, rien de « bien méchant » en fait : une élite « crédible »* qui décide ce qu’il y a de mieux pour vous … Fantastique ! Sauf que c’est un peu antidémocratique …

 

* Ce fut le terme employé par Georges Bush senior lorsqu’il a annoncé « le nouvel ordre mondial »

 

 

Karl Zero rencontre un Bilderberg

 

 

Ces groupes existent, mais je vous rassure : ils ne pourront jamais vous prendre – comme dirait Florent Pagny – votre liberté de penser ;-)

 

Le but de parler de ces groupes est d’éventuellement apporter des informations supplémentaires pour affiner votre perception. Mais surtout pour arrêter d’être naïfs. Je pense que le débat (ou le combat) est ailleurs que de se demander si on est un bon ou un mauvais citoyen ; selon le dictionnaire de l’Empire atlanto-sioniste.

 

 

Athènes 2009

Chaque année le groupe des Bilderbergs se réunit dans un prestigieux hôtel. Il y réunit des personnalités importantes du monde politique et diplomatique.

Reprenant une dépêche AFP du 14 mai que les médias français ne semblent pas s'être empressés de diffuser, Romandie.com fait état entre autres des mesures hors du commun destinées à protéger cette réunion qui se tient à l'Astir Palace de Vouliagméni.

astir-palace.jpg

 

La dépêche avance également les noms de quelques participants particulièrement influents : Timothy Geithner, secrétaire US au Trésor ; Robert Zoellick, président de la Banque mondiale ; l'émissaire américain Richard Holbrooke ; José Manuel Barroso, président de la Commission européenne ; Jean-Claude Trichet, président de la Banque centrale européenne ; les reines Béatrix des Pays-Bas et Sophie d'Espagne ; et Carl Bildt, ministre suédois des Affaires étrangères.

En Belgique, citant la même source AFP, InfoMonde et 7 sur 7 répercutent une information analogue et mentionnent au passage quelques membres belges du Groupe de Bilderberg : le vicomte Étienne Davignon (homme d’affaire), Willy Claes (parti socialiste flamand) et le prince Philippe.

bilderbergers.jpg

 

 Vous avouerez qu’en termes de coalition, ça a de la gueule !

 

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’événement d’Athènes de mai 2009.

 

 

Réunion des Bilderbergs à Genval (Brabant Wallon, Belgique) en juin 2000

 

 

« Que cela ne nous empêche pas de construire »

Le reproche souvent entendu lorsque l’on parle de ces « groupes de discussion (semi-occultes) » est celui qui consiste à dire qu’il ne faut pas en rester là, qu’il faut continuer à avancer, de créer « des projets de société ». Ok, je veux bien, j’avance certainement de mon côté, mais de quels projets parlent-ils, bon sang !?

J’ai entendu récemment – vous aussi sans doute – que les élections européennes de 2009 étaient « particulièrement importantes ». Je veux bien l’entendre, mais que peut-on espérer d’une organisation qui compte « aller au bout de ses idées » au forceps ? Référence au « non » français, hollandais, et irlandais. Vive le traité « simplifié », et vive la démocratie !

Certes, on peut m’accuser de « simplifier le problème », mais personnellement je ne me sens pas concerné par ce projet.

 

Un projet d’une société impérialiste, ouvertement libertaire, fondamentalement islamo-fasciste, téléguidée par l’axe atlanto-sioniste ; l’axe du mal, le vrai !

 

 

Une très bonne analyse, rapide et concise de la connivence des partis (gauche ; centre ; droite) sur l’Union Européenne, par Nicolas Dupont-Aignan


  


Le réel défi de nos élus locaux (et nationaux)

Je n’ai absolument aucun doute sur la « bonne volonté » de certains candidats au sein de leurs partis ; ce sont les (gros) partis, les « grosses machines » en qui je n’ai AUCUNE confiance. Ces grands partis sont « le bras armé » des puissances supranationales, et je ne parle pas spécialement que des groupes de réflexion (semi)occultes ; il y a de cela bien entendu, mais au-delà de ça il y a surtout les industriels, les grands groupes financiers, et les lobbyings les plus puissants et les plus influents. 

Donc à part, faire mettre un stop là où le chien de la voisine s’est fait écraser l’hiver dernier (celui à qui vous donniez une croquette de temps à autres), je ne vois pas ce que vous pouvez attendre de vos élus locaux.

Il faudrait déjà qu’ils aient des domaines de compétences spécifiques à leur fonction. Aujourd’hui les politiques sont tellement incultes que lorsque l’on fait des débats à la télévision, vous voyez toujours des experts en finances, en économie ; experts en stratégies de guerre ; experts en diplomatie internationale ; experts en crises internationales ; etc. ; des experts en veux-tu en voilà ! En somme, ne demandez pas à nos politiques de parler de problèmes majeurs.

Et en poussant un peu plus loin, on pourrait même dire :

 

Ne demandez pas à nos politiques de parler de politique ; eux qui n’ont, comme seule « compétence », de ratisser parmi la populace.

 

Ces derniers pensent naïvement faire partie d’un projet de société, qui n’est certainement pas le leur ; et seul leur orgueil les empêche de voir cette réalité.

Sont-ils tous pareil ? Je ne le pense pas, même si j'avoue avoir du mal à me positioner par rapport aux candidats « naïfs » et aux candidats farouchement complices. A ce jeu là, la démocratie est facile à comprendre : les « naïfs » recrutent (des voix auprès des électeurs)* pour les complices (du Système) ; ce n’est pas plus compliqué que cela. A un moment la naïveté n'est plus une excuse !


United Colors of Benetton

Ca peut paraître présomptueux de ma part d’afficher autant de certitudes, mais il faut apprendre à décoder certaines choses. Toutes les listes politiques ont un point commun : elles font de magnifiques affiches « United Colors of Benetton », où les « rebeux » ou les « renois » (entre autres) servent à attirer des « clients-électeurs » aux quatre coins du territoire … et dans tous les endroits : dans des centres culturels (et communautaires), associations diverses, et même dans des moquées !*

En fait tout ce « montage », c’est exactement ce qu’on m’a appris en marketing !

Petite anecdote sur ce que l’on entend dans des séminaires de formation. Dans une formation de « manager » où le thème fut « comment recruter des vendeurs indépendants » (pour le compte d’une société qui a pignon sur rue en Belgique et en France ; et même dans le reste de l'Europe), on m’a clairement appris qu’en réalité on s’en fout de la qualité du vendeur (sic) :

 

« Ce qui compte c’est de recruter dans toutes les provinces (local, régional, national, et ensuite : international) et dans toutes les communautés ; afin que ces derniers puissent entrer là où toi tu ne peux rentrer. Même s’ils sont de piètres vendeurs, ils auront plus de chances d’attirer des gens « de chez eux » que tu ne pourrais le faire avec n’importe quelle technique de vente. Et n’oublie jamais que toutes ces ventes entrent dans ton chiffre d’affaire ! » ;-)

 

Effectivement ça marche : un gothique, un alcoolo qui fait la tournée des bars, et un autre qui fréquente les milieux homosexuels m’auraient ouvert des portes que je n’aurais sans doute jamais poussées personnellement.

 

Regardez avec attention ce que vous retrouvez sur les listes des partis, c’est édifiant !

 

 

* Eh oui, l’Empire Maçonnique a même réussi à pénétrer dans nos mosquées !

 

 

Plus c’est gros, plus ça passe !

Sincèrement, je ne comprends pas comment on peut être aussi naïf. Le stratagème est pourtant gros comme une maison, mais non,  il y a cette espèce de petite voix intérieure (la voix de qui ? Je ne sais pas …) qui dit : « mais oui bien sûr, suis-le – ou suis-la – son discours est un discours de paix et de justice, un discours pour changer le monde, un monde plus juste basé sur les droits de l’homme et la démocratie, avec (en toile de fond) la laïcité qui garantit les libertés de chacun ; de plus cela n'a pas l'air (à priori) de contredire tes croyances. C'est aussi une occasion pour toi de parler au nom des tiens ... ».

C’est tellement énorme et grotesque que je ne peux m’empêcher de m’adresser à mes coreligionnaires (en particulier) via un verset coranique explicite.

 

« Dis : “Allah suffit comme témoin entre moi et vous”. Il sait ce qui est dans les cieux et la terre. Et quant à ceux qui croient au faux et ne croient pas en Allah, ceux-là seront les perdants. »

[Sourate 29 v52. Traduction relative et rapprochée du sens du verset]

 

 

Avant que l’on ne m’accuse de faire une interprétation (tafsir) abusive du sens du verset, je mets en garde ceux qui voudraient renier la portée générale ; peut-on croire au faux, et en même temps à Allah ? Alors qu’Allah a clairement définit ce qu’est le faux ?

 

« N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge le Taghoût, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement. »

[Sourate 4 v60. Traduction relative et rapprochée du sens du verset]


  

Je rappelle que le Taghoût englobe toutes les fausses divinités adorées* en dehors de Dieu. Les principes (qui se veulent) universels de démocratie et de droits de l’homme étant clairement des principes maçonniques. Celui ou celle qui ne comprend pas peut essayer d'observer les messages subliminaux, voire même les « signatures », en cliquant ici

 

C’est le fondement universel de la civilisation du XXIe Siècle (dont la finalité est le mondialisme et – d’un point de vue religieux – l’arrivée du Dajjal/Antéchrist).

Et s’il le faut, on fait la guerre pour promouvoir cette doctrine et l’imposer aux autres ; une guerre « au nom du bien », au nom des valeurs de l’empire colonial (atlanto-sioniste). Que les dissidents (qui ont des richesses) se méfient ! Les Irakiens « pleurent » leur dictateur (pendu par l’Empire), les Afghans commencent à comprendre que les Talibans sont leurs alliés et seuls défenseurs.** Même le Hamas a essayé la démocratie, pas de bol : ils ont gagné ! La suite ce fut « Opération Plomb Durci » ! 


* Au sens large, c'est-à-dire : adorées = tout ce qui est pris comme référence ou autorité.

** En ont-ils douté un jour ? Sur TF1, France Télévision, RTL, RTBF, … sans doute ; dans la réalité je ne sais pas. 

 


La résistance se met en place !

Faut-il être musulman pour comprendre que tout cela est une belle mascarade avec un agenda bien établi ? Bien sûr que non ! Par contre ça me désole de voir des frères, musulmans, tomber dans des panneaux aussi grotesques alors que – en principe – on lit le même livre !

Je le dis avec beaucoup de conviction :

 

On n’a plus le temps de parlementer ! L’ennemi est clairement définit : soit on le combat de front (au niveau des idées et des arguments) soit on ne prononce pas.

 

Je n’ai pas cette vision manichéenne de dire : « ou vous êtes avec la résistance ou vous êtes avec les collabos » ; je crois sincèrement que ceux qui sont « avec les collabos » ne réalisent pas encore (pour quelle « Eglise » ils prêchent). Ils croient vraiment qu’ils pourront changer quelque chose dans cette machine énorme, celle qui n’hésite pas de massacrer les gens au nom de leur sacro-sainte démocratie. Dites-leur (à vos colistiers) que ce n’est pas bien de tuer des innocents ! Ils acquiesceront ce n’est pas le problème. Faites de longs débats publics, télévisés s’il le faut. Débattez, interagissez, faites vous entendre.

Allez avec « les couleurs de votre parti » critiquer l’état sioniste et criminel d’Israël, vous verrez que VOUS NE POURREZ PAS !!! Vous pouvez parler de tout, mais pas de ça (et des Bilderberg non plus, ni de la Commission Trilatérale, ...). Sauf si vous souhaitez être traité d’antisémite (ou conspirationniste/négationniste) et mis au ban.

Tout ce travail depuis toutes ces années pour être mis au ban ? Non ça ne vaut pas la peine, justement « on commence à vous écouter, vous avez gravis les échelons, continuez à ne rien dire, la victoire est proche ! »

De toute façon, en privé rien ne vous empêche de dire ce que vous pensez. On vous répondra gentiment « oui mais tu sais, il y a toujours eu la guerre là bas » (ah oui les politiques de quartier ça ne vole pas très haut J).

Eh oui, voilà le visage des malheureux qui veulent changer le monde.

 

Ils sont dans une berline lancée à 140 km/heure sur l’autoroute et ils veulent ralentir la voiture en faisant contrepoids sur la banquette arrière.

 

Continuez de penser qu’il faut prêcher par l’exemple pour qu’ils apprennent à changer, c’est cela oui … Le seul exemple que vous prêchez c’est celui d’un « muslim ouvert » (ça veut presque dire – ou en passe d’être – laïcisé voire laïcardisé) à même de convertir les autres au magnifique concept qu’est l’ « humanisme laïque », fruit de la démocratie et du respect des droits de l’homme (à la sauce de l’Empire pour lequel vous prêchez !).

Un message aux musulmans qui veulent changer le monde, quitte à faire des alliances impossibles. Prêtez attention car il vient de l’au-delà :

 

« Ni les Juifs, ni les Chrétiens* ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu'à ce que tu suives leur religion. - Dis : “Certes, c'est la direction d'Allah qui est la vraie direction”. Mais si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu n'auras contre Allah ni protecteur ni secoureur »

[Sourate 2 v120. Traduction relative et rapprochée du sens du verset]

 

C’est assez clair : l’islamophobie qui existe actuellement nous a été révélée il y 1400 ans. Faites semblant de ne pas comprendre ; les non-musulmans éclairés n’ont pas eu besoin de ce verset pour comprendre qu’il un racisme envers l’Islam.

 

* Veuillez noter que le verset parle des Juifs et des Chrétiens « extrémistes » (l’alliance atlanto-sioniste ?).

 

Regardez jusqu’où cela peut aller !

 

 

Triple cadrage au CDH

 

voile-cdh.jpg

Mahinur Özdemir est la seule candidate (sur les 72 effectifs et 16 suppléants) à subir un recadrage excluant son foulard islamique

 

Du très joli « United Colour of Benetton » … ouais sauf que ton voile euh franchement, ça ne fait pas trop partie du métissage tel qu’on l’envisage. Bouge pas, je fais un recadrage, un p’tit coup de Photoshop (ton voile mauve, il devient orange), je prépare mon « mot d’excuse » aux musulmans (pour autant qu’il y en ait un qui se lève), et tu vas voir que ça passera. La présidente est déjà au courant, en 2006 on l’a déjà fait et elle avait dit que c’était « inadmissible ». Mais bon, son signe de soumission avec les couleurs de notre parti, c’est admissible ça ?

Démissionner ? Elle ? Pff et alors ? Je crois qu’elle est bien contente d’être là tu sais. D’ailleurs chez nous, on prête plus attention à ce qu’on a dans la tête à ce qu’on a sur la tête, non ? Dis lui de répéter cette phrase, ça va passer tu vas voir …

 

Lisez l’article en entier ici, je n’ai pas envie de commenter davantage les manoeuvres venant de fascistes affirmés.

Note : on m'a demandé de publier le « droit de réponse de la candidate » ; voici donc le lien, même si ça ne change pas grand chose, si ce n'est la volonté exacerbée de vouloir (de la part de musulmans !) défendre l'indéfendable.


Et l'honneur dans tout cela ?

C’est une honte, et je suis peiné par le manque d’honneur des musulmans (ou militants) présents sur ces listes qui bottent en touche et qui OSENT encore défendre leurs couleurs ! Je vous promets que j'ai même entendu des accusations à l'encontre du blog qui a relayé cette information, c'est le monde à l'envers ! Donc le coupable ce n'est pas le « Centre Démoniaque Hypocrite » et ses manoeuvres perfides, mais bien « ceux qui cassent le travail fait depuis des années » ; c'est bien ce que je pense : « si vous travaillez dans une usine qui produit de la bouffe pour chien, après quelques années vous ne sentirez plus l'odeur nauséabonde ».

Mais que leur ont-ils fait bon sang ? Quelle est « cette force » qui les inspire à leur trouver des excuses ? Je jure par Allah, que c’est bien là que je vois clairement ce qu’est le Taghoût ! Des laïcards en puissance, islamophobes, fachos, défendus (et accrédités) par des musulmans. Pour ceux qui croient au jugement dernier, je vous le dis : « c’est bientôt la fin ! »

 

Comment est-ce possible franchement ? Cela confirme bien « la loi du milieu » :

 

Les « bons » ont plus de chances d’être corrompus par les « mauvais » que de convertir tous ces derniers « au bien »

 

Avant qu’on ne me reproche : « et toi qu’est-ce que tu as comme solution ? »

Premièrement : je ne revendique rien, et je n’ai aucune ambition en ce qui concerne le fait de « changer le monde » ; essayer de me changer moi-même est déjà tellement compliqué !

Deuxièmement : je ne pactiserai JAMAIS avec – et ne donnerai JAMAIS aucun crédit à – un ennemi déclaré.

Troisièmement : par la grâce de Dieu, j’ai assez de bon sens pour comprendre qu’on ne combat pas son ennemi quand on est dans le même avion de chasse !


Quand je parle d' « ennemi déclaré », c’est sans doute un peu fort, car en vérité je me moque pas mal des islamophobes et des haineux en général ; mais ce que je veux dire c’est que je n’irai pas m’humilier en s’asseyant à leur table. Je ne suis pas un haineux de nature … eux, bien qu’ils le cachent dans de beaux discours,  le sont ! Autrement, il a bien longtemps que la société serait plus juste.

 

Retenez cette règle générale, je pense que l’on même parler de loi empirique :

 

« Les peuples vivent en paix entre eux ; il n’y a que les iniques et les puissants pour semer la discorde (entre eux) ! »

 

J’en veux pour exemple, le voile islamique (le hijab) : qu’est-ce que Monsieur Dupont ou Madame Martin peuvent bien en avoir affaire que quelqu’un porte le voile lorsqu’elle se promène ou lorsqu’elle fait ses courses ? Absolument rien ! Un enseignant qui a une élève voilée, en quoi cela peut le gêner ? Pour rappel, cela n’a jamais été – jusqu’à preuve du contraire – un syndicat d’enseignants qui a un jour dit que le voile posait un problème.

 

C’est quoi donc ? C’est qui donc ? Et pourquoi donc ?

 

Répondez à ces trois questions, vous aurez fait un grand pas en avant quant à la compréhension des desseins de ce bas-monde …

 

Avec un peu de bon sens et d’observation, nous voyons bien que l’ennemi c’est celui qui divise, celui qui attise la haine, … celui qui sollicite vos suffrages.

 

Un autre message (de l’au-delà) pour les musulmans qui n’ont aucun complexe à pactiser avec l’ennemi (islamophobe … et si ce n’était que ça), pensant qu’ils peuvent faire évoluer les choses :

 

« Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier »

[Sourate 18 v28. Traduction relative et rapprochée du sens du verset]

 

A vous de définir ce qui est outrancier. La meilleure définition se trouve dans les textes sacrés. Puisse Dieu vous aider à comprendre, et raisonner.

 

 

Votez (vraiment) utile !

Rendez vous aux urnes et votez pour celui qui se rapproche le plus de vos valeurs ; en toute connaissance de cause. Si vous êtes un « anti-système », je vous conseillerai de voter pour un parti libre et indépendant* s’il en existe dans votre région.

Evitez l’ « opportuniste » prêt à s’allier avec n’importe qui ensuite car, selon la règle : « les "bons" ont plus de chances d’être corrompus par les "mauvais" que de convertir tous ces derniers "au bien" », on peut facilement en arriver au point de départ : « nourrir la bête ».

« Nourrir la bête » ça veut dire nourrir le Système avec de la crédibilité qu’il ne mérite sans doute pas ; surtout lorsque vous vous estimez « insoumis », et que vous voulez clairement vous désavouer de ceux qui aspirent à vous représenter**.

* Rien que ça, c'est tout un programme ! J 
** Une belle occasion pour les musulmans de désavouer le « Taghoût » ; d’autres vous ont déjà devancé.


« Voter blanc »,
c'est se rendre au bureau de vote et n'émettre aucun choix sur son bulletin de vote ou sur sa carte magnétique (en cas de vote électronique). Ainsi, on est en règle par rapport à l'obligation de se rendre au bureau de vote (comme c’est le cas dans certains pays, dont la Belgique), mais on n'émet aucun vote.

Le vote blanc, c'est – comme je l’ai dit en introduction – un moyen de désapprouver la politique en général, de faire passer le message que « rien ne me convient dans les programmes et discours actuels ».

Il s'agit donc de rendre son bulletin vierge de toute inscription. Dans le cadre du vote électronique, il y a une case « vote blanc » qui est prévue.

Il est donc possible de voter blanc avec le vote électronique. 

 

Contrairement à certaines croyances, les votes blancs ne sont pas reversés à la majorité, mais sont comptés avec les votes nuls et ne sont pas comptés dans le décompte des voix.

 

vote-blanc.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Génération M - dans Réflexions sur l'actu
commenter cet article

commentaires

najat 01/06/2009 17:04

assalam alekoum,

Jazakalah pour tous cet article très enrechissant et vous m'avez éclairer pour le vote blanc on entend tellement
qu'ALlah vous récompense

Génération M 01/06/2009 17:16


Wa alaikou salam. Merci pour ta réaction ! A vrai dire je m'attends à affronter les partisans du "il faut voter" ; mais ce n'est pas grave, j'ai encore d'autres "preuves" sur la supercherie ;-)

La preuve de la naîveté de certains parmi nous n'est, en tout cas, plus à démontrer.
Et j'espère VRAIMENT que ce n'est QUE de la naîveté au sens premier du terme !


Bienvenue Sur Génération M !

  • : Génération M
  • Génération M
  • : Parce que l'ultra-libéralisme mondialiste droit-de-l'hommiste à la sauce atlanto-sioniste, n'empêche pas (encore) de réfléchir et de se poser les bonnes questions. BONNE VISITE !
  • Contact

Message d'accueil

logo_generationM.jpg
Bonjour et bienvenue sur ce blog !

Cet espace se veut être un lieu d'échanges et d'informations - disons - alternatives.
Vous êtes donc cordialement invités à laisser des commentaires ; je ne suis pas un "sectaire" qui prétend détenir "toute la vérité", c'est pourquoi je suis ouvert au dialogue. (lire plus...)

Merci d'avance de parler de ce blog.
Vous êtes la meilleure publicité !

bouton_intro-objectif.jpg
bouton actu
bouton pres-art

Recherche

Archives

www.generationM.be

Des idées pour améliorer ce blog ?
Vous avez noté une faute d'orthographe ?
Un lien qui ne fonctionne pas ?
Vous avez des questions ?
Merci de nous contacter
ici